Cheikh Sadek Abdjaoui

Cheikh Saddek ABDJAOUI

Image de la couverture

 

Cheikh Saddek ABDJAOUI restera comme l'un des personnages les plus marquants de la scène culturelle de la ville de Bgayet (Béjaia)

En effet, Cheikh ''Bouyahia Sadek'' plus connu sous le nom de Cheikh Saddek ABDJAOUI ou El Béjaoui est né le 17 décembre 1907.

Sa vois de ténor remarquablement travaillée et qui lui permet des interprétations périlleuse et des envolées lyriques rarement égalées,en particulier dans les répertoires classiques Maghrébin et le Hawzi,est son atout majeur qui le fit remarquer très tôt a ses premiers maîtres Béjaoui qui l'initièrent a la Sanaa ainsi qu'a d'autres genres populaires dont le Hawzi.

En 1933, il part à Alger pour perfectionner ses dons multiples et être l'un des fondateurs de la célèbre troupe EL-MOUSSILIA. Il côtoya les grands de la cour des musiques aussi riches que variées, le Professeur Si Mahieddine LEKHAL, les interprètes de grande valeur tel MAALEM BOUCHARA.

Ses recherches et sa passion l'ont conduit plusieurs fois à Tlemcen considérée comme capitale de la musique, où il travailla assidûment auprès de maîtres Tlmeceniens dont Chikh EL ARABI BENSARI. Bravant l'autorité coloniale, notre Chikh s'adonnait à former et à initier bon nombre d'élèves et fit de son propre café, une scène ou se produisait bon nombre d'artistes locaux et étrangers...Il fut à maintes reprises le digne représentant de l'Algérie tant dans les pays les pays arabes qu'en europe.

D'autre part,il fut le principal animateur et chef d'orchestre a la radio de Bougie pendant les dernières années de l'ère coloniale.Cette période fut particulièrement féconde en pièces théâtrales ,radiophoniques et chansons kabyles ainsi au concert de musique classique et chaabi.

Dès l'indépendance, en 1963, le cheikh fonde le conservatoire de musique classique de Béjaia d'ou sortiront formés et aguerris bon nombre de talents...

Un palmarès riche parle de l'empreinte du Cheikh :

- 1967 : Médaille de Bronze au festival de la musique Andalouse d'Alger
- 1968 : 3éme Prix du festival musique Classique à Tlemcen
- 1969 : 1er Prix du festival de la musique populaire à Alger
- 1970 : Participation aux échanges culturels Algérie/Tunisie
- 1972 : 1er Prix du festival musique Andalouse à Tlemcen
- 1973 : 3éme Prix de la musique Chaabi à Blida
- 1978 : 1er Prix festival de la musique Traditionnelle d'Alger
- 1982 : Participation aux échanges culturels Algérie / Tunisie
- 1986 : 1er Prix du festival de Malouf à Constantine
- 1989 : 1er Prix du festival Andalouse de Constantine

Texte d'après la source fourni par : Farid BENAHMED et LIZZI (la petite fille du Cheikh Saddek LEBDJAOUI

3 votes. Moyenne 4.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×