Cheikh El Hasnaoui

 

 

 

Né à Tizi Ouzou en 1910, Cheikh El Hasnaoui alias Mohamed Khelouati est un chanteur de chaâbi algérien.

Originaire du village de Tadart Tamuqrant située au sud d'Algérie, Cheikh El Hasnaoui a intégré des écoles coraniques (le timaâmrin) à l'âge de 14 ans.
Mais après, il décide de quitter son village et se lancer dans le monde de chant et de musique.

Orphelin de mère à deux ans, Cheikh El Hasnaoui est une figure célèbre du chaâbi, sa musique se caractérise par la multiplicité des styles musicaux en mélangeant l’arabe dialectal et le tamazight.
Vers les années 1930, sa populaire chanson " La Maison Blanche " est sortie, elle révèle son propre style, sa voix aigue et la conciliation des rythmes lancinante du banjo en exprimant ses chagrins émotionnels.

En 1937, Cheikh El Hasnaoui s'est exilé en France à cause de ses alusions politiques dans ses chansons. Après, l'exil devient le thème de l'ensemble de ses oeuvres.
Plusieurs chanteurs ont fait de ses chansons évoquant toujours le thème de l'exil une inspiration musicale comme : Ait Mengellet, Kamel Messouadi, Takfarinas... et d'autres.
Cheikh El Hasnaoui est décédé en 2002.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site